Rechercher

Sophrologie et stress de la rentrée

Dernière mise à jour : 22 sept.


Déjà 3 semaines depuis la rentrée scolaire et les habitudes se mettent en place, les rythmes s'intègrent... ou pas. Alors que pour certains la rentrée a été une formalité, parfois un moment de joie pour retrouver les copains et découvrir les nouveautés qu'apportent cette nouvelle année, pour d'autres c'est moins simple. Pour eux, le stress s'est installé accompagné des difficultés à s'endormir, des mots de ventre ou de tête et de toutes ces phrases entêtantes : "je ne vais pas y arriver", "je n'aurai jamais de copain" ...

A l'entrée au collège, au lycée ou en études supérieures, la pression des résultats se fait souvent ressentir.

Parfois ce mal être des jeunes fait écho à celui des parents au même âge et il devient alors difficile d'aider le jeune.


La sophrologie apporte des solutions simples et concrètes pour s'apaiser, canaliser les pensées pour mieux dormir ou poser un autre regard sur ses compétences et ses capacités. Elles sont basées sur la respiration, l'utilisation du corps pour relâcher la pressions et reprendre le contrôle de ses tensions et des jeux d'imagination qui permettent de prendre du recul avec ce qui se passe ou prendre conscience de sa valeur. Ce sont autant d'outils que le jeune pourra utiliser quand le besoin s'en fera ressentir et qui renforceront sa confiance en lui et en son avenir.


S'agissant de jeunes, un sophrologue spécialisé pourra leur proposer une approche adaptée à leur âge et à leur personnalité pour leur permettre de s'épanouir pleinement pendant les séances.



Un exercice pour s'apaiser


La respiration, directement en lien avec les états émotionnels, est un outil puissant pour s'apaiser. La respiration abdominale, en particulier, est très indiquée pour cela.

Il s'agit de gonfler le ventre à l'inspiration et de le dégonfler à l'expiration, un peu comme si l'air inspiré allait dans le ventre (c'est une image, bien sûr !). En allongeant l'expiration, on maximise l'effet décontractant. On peut poser sa main sur le ventre pour suivre le mouvement, les plus jeunes peuvent y poser leur doudou pour le bercer.


En se concentrant sur le mouvement du ventre (ou sur le doudou), on canalise le mental, ce qui permet aussi de calmer les pensées envahissantes. Quelques minutes suffisent pour retrouver du calme.



Christine BARRA - Sophrologue et Hypnologue - Venelles

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout