top of page
Rechercher

Respirer pour apaiser son stress

Dernière mise à jour : il y a 3 jours


De notre premier cri jusqu'à notre dernier souffle, nous respirons. Ne dit-on pas que nous avons le souffle coupé devant la beauté de certains paysages, que nous étouffons quand la situation devient trop pénible ou simplement "je respire" quand un moment appréhendé est dépassé ? et si la respiration était le reflet de notre stress mais aussi une façon de le dépasser ?


Comment ça marche ?


Notre respiration est directement liée au système nerveux autonome qui est comme un pilote automatique du corps. C'est lui qui régule en permanence la fréquence cardiaque, la respiration, la digestion, la température corporelle... ce système nerveux autonome possède 2 branches :

- le système nerveux sympathique qui nous permet de réagir au dangers, c'est lui qui induit le stress, c'est comme un accélérateur

- le système nerveux parasympathique qui nous permet de récupérer, nous reposer... c'est comme un frein.


Ce qui est intéressant, c'est que la respiration va stimuler ces deux branches : à l'inspiration, le sympathique (l'accélérateur) et à l'expiration, le parasympathique (le frein) c'est la base de la cohérence cardiaque.


La cohérence cardiaque est donc une pratique respiratoire basée une fréquence de 6 respirations par minute, permettant de synchroniser des ondes cérébrales et cardiaques avec la respiration, et un équilibre particulier entre inspiration et expiration.


Le rythme le plus connu est le 5/5 soit 5 secondes à l'inspiration et 5 secondes à l'expiration. On cherche alors l'équilibre entre "frein" et "accélérateur". Il existe également le rythme 4/6 où l'expiration est plus longue que l'inspiration et permet alors plus de détente, et le 6/4 pour se dynamiser.

Une séance dure 5mn et est à répéter 3 fois par jour pour profiter de tous les bienfaits.



Quels sont les effets de la cohérence cardiaque ?


Ils sont d'ordre physiologiques, psychologiques et mentaux.


A court terme :

- c'est une pause mentale car l'exercice permet de canaliser les pensées

- on ressent un apaisement et une détente du corps

- le cortisol (hormone de stress) diminue temporairement

- la DHEA (qui serait à l'origine de la jeunesses des cellules) augmente

- c'est une aide pour mieux gérer la douleur


A long terme :

- amélioration de la concentration

- amélioration de la prise de recul

- amélioration de la qualité d'écoute et de présence

- amélioration du sommeil

- amélioration des pathologies liées au cortisol : hypertension artérielle, diabète, hypercholesterolémie, certains troubles de la gestion du poids

...


Comment pratiquer ?


De nombreux guides respiratoires existent sous forme de vidéos Youtube, d'applications pour smartphone, de musique spécifiques. Les guides peuvent être visuels, audio ou combiner les deux, l'important est de choisir celui qui nous plait le mieux :).


La posture et la façon de respirer vont jouer sur l'efficacité de la pratique, aussi il est recommandé au début de se faire accompagner par un thérapeute spécialisé pour profiter au maximum de cette technique.


Christine Barra, Hypnologue, Sophrologue et praticienne en cohérence cardiaque - Venelles


En savoir plus :





6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page